Décryptons l’évolution d’Instagram, celle qui ne plait à personne

Social

26 Août. 2022

On parle bien d’évolution et non pas d’amélioration. Car la plupart des utilisateurs encaissent le tournant que prend la plateforme du metaverse avec méfiance. Avez-vous vu passer l’image sur fond blanc qui fait part de la volonté de nombreux utilisateurs à retrouver l’Instagram d’autrefois ? Assistons-nous à un phénomène social media endémique ? Décryptage ci-dessous.

Par Anne-Sophie
 Temps de lecture : 3 min

Le déclencheur : Instagram et TikTok

Vous avez l’impression de voir passer beaucoup (trop) de reels sur votre fil d’actualités ? C’est normal, c’est le type de contenus qu’Instagram a le plus boosté depuis sa mise en ligne. Vous avez dû être souvent confronté·e à ce phénomène : un nouveau format sort, et le réseau social pousse l’engagement. Cependant, ici, cela s’est poursuivi au détriment, volontairement, des autres formats classiques. Les photos, typiquement.

Pourquoi ce choix de la part des décideurs d’Instagram ? Tout simplement car le réseau TikTok prend beaucoup de place et quadruple son nombre d’utilisateurs et de connexions régulièrement… Effectivement, les chiffres font rêver. C’est l’application la plus téléchargée avec 33 millions de téléchargements sur l’App Store (plus de deux milliards installations !). En moins de deux ans, le nombre d’utilisateurs américains adultes a quintuplé.

Instagram est-il appelé à devenir TikTok ?

Désormais, personne n’est dupe : on connait tous l’existence même des algorithme. On comprend tous à peu près leur fonctionnement. Les influenceurs sont par exemple honnêtes avec leur fonctionnement et demandent même ouvertement de commenter certaines publications pour les aider à éviter de sombrer dans le fin fond du fil d’actualité de leurs abonnés…

Ainsi, cette tendance des reels n’a leurré personne. Instagram se lance à corps et âme dans la vidéo et de nombreux créateurs de contenu ont vu cela d’un mauvais oeil. Pas seulement elles et eux. Les utilisateurs lambda eux aussi ont commencé à être inondés de vidéos courtes et peu utiles plutôt que de voir les dernières vacances de leurs amis.

Make Instagram Instagram again

Un mouvement contre ce développement a vu le jour, nommé Make Instagram Instagram again (rendez-nous le vrai Instagram).

Tati Bruening (@illuminati) : origine, photographe de 21 ans, a calé la copie de Insta à TikTok, s’est plainte, a créé ce fameux mème ainsi que la pétition sur Change.org qui a circulé.

Logique, les jeunes ont déserté Facebook, mais reste le premier réseau de France. En revanche, Instagram ne doit pas devenir lui aussi vieillissant et surtout il ne doit pas perdre des abonnés.

reels en avant, publications sponsorisées aussi au détriment des publications des amis

mais quel intérêt pour quelqu’un qui fuit Instagram pour TikTok de revenir sur Instagram si Instagram est un deuxième TikTok ? Aucun. Zéro. Les créateurs de contenus, les utilisateurs lambda qui sont abonnés au réseau pour suivre leurs amis plutôt que des marques,

Et les autres réseaux ?

Instagram a fait marche arrière à la suite de ces attaques. Mais quid des autres réseaux sociaux ? Alors que Linkedin ressemble de plus en plus à Facebook du fait du comportement des utilisateurs – qui partagent leur vie privée à tout va et s’engagent dans des débats stériles – la plateforme n°1 des professionnels ne cache plus son rapprochement avec le réseau social n°1 mondial. Un onglet qui regroupe des contenus suggérés (donc publiés par des personnes non suivies) sera bientôt mis en place si les premiers tests sont concluants.

Lorsqu’une plateforme a l’inventivité de mettre en place une nouvelle fonctionnalité, ses concurrents la copient généralement rapidement. C’est Snapchat qui a créé le format story et Instagram qui l’a pourtant popularisé. Il s’en est emparé, a élargi les possibilités et est celui qui les gère désormais le mieux. Ensuite, après le rachat de la firme par Facebook, le réseau s’est lui aussi doté du même système story. Ces reprises technologiques n’encouragent certainement l’innovation…

Ceux qui tirent les ficelles derrière ces grands noms font parfois fausse route. Ainsi, l’introduction des stories sur Linkedin s’est soldée par un échec cuisant. Pourtant, quiconque aurait pu entrevoir qu’un réseau professionnel est peu compatible avec le format story. Surtout qu’alors, les utilisateurs y étaient déjà soumis sur deux ou trois autres réseaux sociaux. À force de se fournir avec les mêmes fonctionnalités, les plateformes se ressemblent (s’assemblent, même !) et perdent ce qui définissait leur originalité. Ce que les utilisateurs appréciaient chez Twitter ? Une actualité courte. Ce qu’ils appréciaient chez Linkedin ? Le contenu professionnel et la recherche d’emploi.

Quelle conclusion tirer de ce symptôme ?

Qu’une plateforme évolue au fur et à mesure de ses mises à jour, c’est normal, c’est attendu. Mais qu’elle perde ce qui faisait sa personnalité et son authenticité, cela devient problématique. Il faut d’ailleurs se poser une question. À qui profitent réellement ces évolutions ?

Est-ce que visualiser un énième reel quand vous vous ennuyez vous apportera quoi que ce soit ? Vous l’aurez vu, donc la marque ou l’influenceur qui a diffusé ce reel sera heureux de voir ses vanity metrics augmenter. Mais il ou elle ne se gagnera pas un sous malgré les efforts (plus ou moins importants) fournis pour réaliser cette vidéo. C’est à la mode et c’est facile à consommer, pour le viewer. Mais personne ne gagne rien : ni le consommateur qui n’a rien appris et a perdu du temps, ni le créateur de contenu qui ne verra pas de réels (vous avez compris ?) effets sur ses ventes. Ceux qui s’en mettent plein les poches finalement, ce sont ceux qui tiennent les ficelles de l’algorithme et qui voient de nouveaux utilisateurs arriver, une nouvelle tendance décoller et qui pense enfin réussir à égaler le joueur en plein élan, TikTok… au détriment des 20-35 ans qui ne s’y retrouvent plus.

Stories

À lire également…

Les Alchimystes ont rédigé d’autres articles associés à cette thématique. N’hésitez pas à les consulter…

Join the team,
Be an Alchimyst !

Envoies nous ton Book, CV et ta plus belle déclaration à :
job@agence-alchimy.fr

Parlons projet, Challengez-nous !

    Alchimy

    *Champs obligatoires
    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de rappel. Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter nos mentions légales