Bien choisir ses couleurs

Branding

Conseils et stratégie

14 Juil. 2022

Pastel ou flashy ? Froides (sérieux) ou chaudes (dynamisme, proximité, chaleur) ? Votre logo et vos couleurs enverront rapidement des messages forts à vos interlocuteurs, vos clients ou les consommateurs. Choisissez-les avec soin et attention. Soyez sûr·e de vous ! Saviez-vous également que tout a un impact écologique, même les couleurs que vous choisissez pour votre entreprise ? Incroyable, mais vrai.

Par Anne-Sophie
 Temps de lecture : 4 min

La signification des couleurs (à prendre avec des pincettes)

Chaque couleur est traditionnellement associée à une ou plusieurs significations. Elles ont pu être détournées au fil des années, des tendances publicitaires et marketing. Mais certains codes perdurent.

Attention : les couleurs n’ont pas la même symbolique selon les pays et cultures. Renseignez-vous en amont si vous prévoyez de vendre à l’étranger !

Le vert

Comment ne pas penser à l’environnement, l’écologie, la nature avec la couleur verte ? Malheureusement, certains la détournent parfois pour évoquer ces idées de façon trompeuse (hello greenwashing).

Le jaune

La couleur jaune est traditionnellement rattachée aux romans policiers. Vous faites de cette information ce que vous voulez… C’est également la couleur qui ressort le plus sur du noir. C’est pour cette raison qu’on voit souvent des logos jaunes et noirs. Le jaune ressort énormément sur les couleurs sombres et peut donc être choisie pour son aspect lumineux mais aussi pour transcrire le dynamisme de l’entreprise, son peps.

Le orange

Le orange est aussi une couleur qui transpire le dynamisme et l’enthousiasme.

Le bleu

Vous verrez nombreuses entreprises qu’on peut qualifier de « sérieuses » arborer la couleur bleue (profond, horizon, lavande, gris…). Couleur froide par excellence, elle représente la fiabilité et la tranquillité. Cette couleur est la plus utilisée dans la création de logos.

Le rose

Avez-vous déjà vu la couleur rose flashy être utilisée par une marque qui cible un autre public que la gente 100 % féminine ? Les couleurs sont associées à une idée culturellement et il est difficile de s’en défaire… Une marque qui n’est absolument pas associée à la féminité, l’amour, l’enfance, trouverait sûrement dangereux d’arborer un rose marqué. Et si c’était plutôt audacieux ?

Le rouge

Le rouge est également souvent utilisé dans les marques à destination du grand public. Coca Cola, McDonald’s (combinaison rouge et jaune pour maximum d’énergie). La puissance, la force mais aussi la passion et l’amour… Les significations de la couleur rouge sont les plus connues par le peuple.

Le violet

La couleur violette est souvent utilisée pour se démarquer. Ce mélange de bleu et de rouge fait écho au mystère, même au mystique, à la magie et au rêve.

Le brun

Associée au naturel, au bois ou au chocolat, le brun peut adoucir une couleur plus vive.

Le noir

« Le noir n’est pas une couleur » (diront les Français cultivés). Pourtant si, pour des raisons non développées ici. Le noir (et le noir & blanc) est synonyme d’élégance, de sophistication. Prédominant dans la catégorie marques de luxe, c’est aussi la teinte la plus neutre.

Allier les couleurs

Potentiellement, vous pouvez allier les couleurs que vous souhaitez tant que vous les trouvez harmonieuses. Vous pouvez vous faire conseiller par des personnes qui ont des sensibilités artistiques ou des graphistes ou agences spécialisées (coucou !).

Pour plus de simplicité, d’équilibre et afin de ne pas s’éparpiller, il est préférable de limiter un logo à trois couleurs. Ce n’est toutefois pas une obligation. Avec le bon projet et les bonnes couleurs, un logo peut être multicouleur.

Pour les choisir, plusieurs sites peuvent vous aider à sélectionner des couleurs à la fois qui vous parlent, et qui vont bien les unes avec les autres. Vous pouvez par exemple choisir des couleurs complémentaires. C’est-à-dire celles qui sont opposées dans le cercle chromatique, ou bien au contraire des couleurs proches, côte à côte.

Vos couleurs doivent présenter un minimum de contraste les unes par rapport aux autres. Notamment car vous les superposerez fréquemment (couleur d’une typo vs couleur du fond).

Emparez-vous des outils tels que :

  • Colorable : pour tester une couleur de typo sur un fond de couleur (on peut avoir de mauvaises surprises avec deux couleurs qu’on pense harmonieuses !) ;
  • ColorHunt : pour faire défiler des centaines et des centaines de palettes de couleurs ;
  • Coolors : même principe mais une à la fois. Vous permet également de trouver des noms à vos couleurs ;
  • Adobe Color : utilisez la roue chromatique pour sélectionner vos couleurs ;
  • MyColor.space : générez une palette à partir d’une couleur spécifique ;
  • Canva Color Wheel : même principe ;

Et amusez-vous !

Des couleurs éco-responsables ?

L’éco-encrage et les éco-couleurs, qu’est-ce que c’est ?

Les éco-couleurs sont choisies afin de limiter la quantité d’encre à l’impression de supports print. En effet, certaines couleurs sont moins gourmandes en encre au moment de l’impression. Or, pour votre entreprise, il y a fort à parier que vous aurez besoin d’imprimer parfois (ou souvent) des documents (cartes de visite, brochures…).

En effet, il est opportun de s’intéresser à cette question car on jette 375 millions de cartouches d’encres (toxiques) chaque année… Sachant que une cartouche d’encre contient du plastique, des silices, de l’alcool des solvants, du pétrole, des polymères et de l’encre souvent d’origine animale.

Comment limiter sa consommation d’encre ?

L’éco-encrage s’obtient par le biais de différentes techniques : typographiques et chromatiques. Concernant ces dernières, il faut typiquement éviter les couleurs trop foncées, chargées en encre.

Une couleur est exprimée le plus souvent en RVB (rouge, vert, bleu) et hexadécimal ou en CMJN (cyan, magenta, jaune, noir). Le RVB représente les couleurs pour les écrans. Tandis que le CMJN est utilisé pour les impressions. Les quatre couleurs, exprimées en pourcentage, forment des couches qui composeront la couleur finale.

Ainsi, pour réduire le niveau d’encrage, il est possible de choisir consciemment des couleurs qui ne dépassent pas 100 % du total de l’addition. Si vous avez besoin de couleurs foncées, telles que le noir, évitez de pousser le curseur de la couleur à 100 %. Réduisez à 90 ou 80 % si vous le pouvez. Le changement est minime mais fait toute la différence.

Ces solutions et suggestions sont à la portée de tous et permettent de faire un geste pour l’environnement à votre niveau. Pourquoi s’en passer ? 😊

Stories

À lire également…

Les Alchimystes ont rédigé d’autres articles associés à cette thématique. N’hésitez pas à les consulter…

Join the team,
Be an Alchimyst !

Envoies nous ton Book, CV et ta plus belle déclaration à :
job@agence-alchimy.fr

Parlons projet, Challengez-nous !

    Alchimy

    *Champs obligatoires
    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de rappel. Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter nos mentions légales